Emporter du restaurant à emporter à la maison?

Pandémie!!!. On dirait qu’on perd l’essence, mais on ne l’est pas. Il ne s’agit pas de nous réinventer, il s’agit d’offrir ce que nous savons faire et nous faisons habituellement l’adaptation à cette situation embarrassante pour tout le monde et d’essayer d’un clou brûlant pour garder avec nos clients cette complicité que nous avons toujours porté.

La Restauration n’a pas besoin d’être réinventée, il suffit de s’adapter à cette circonstance et pour un temps défini, parce que ce que nous aimons, c’est qu’ils nous servent, profiter sans avoir à se soucier de chauffage, d’ébullition, etc. Nous n’allons pas au restaurant pour faire bouillir, cuire au four ou chauffer dans les microhondas. Nous allons profiter d’un bon repas avec une excellente présentation et d’inst affecter ce que nous avons décidé de demander. Nous profitons de ce moment où nous sommes servis du vin, nous sommes présentés avec le plat et nous dialogueons avec notre entreprise. Nous profitons de ce moment où le service desala nous demande et nous pensons, au moment où le chef essaie d’évaluer son travail et nous parle et nous raconte l’histoire du plat, le produit ou comment il l’a fait.

Alors ne vous y trompez pas. Dans la restauration, il n’est pas nécessaire de se réinventer et je le crois personnellement. Ces temps reviendront quand nous avons fait ce que nous voulions sans restrictions et sans parapets dans la bouche ou le nez. C’est peut-être un an ou deux, mais les gens perdront leur peur et commenceront à distinguer ce qui est sûr et ce qui manque à cette sécurité.

Il devait y avoir un bouc émissaire dans cette pandémie, et oui, cette fois c’est le secteur qui a le plus de relations sociales dans l’hôtellerie et la restauration.

Merci États,pour nous traiter comme les leaders de la transmission virale. Certains ont compensé et d’autres comme le nôtre pour le moment rien du tout. Oui, le chocolat dans le perroquet pour qu’on puisse se taire. Nous allons déjà réclamer ce qu’ils nous ont pris. Espérons que c’est pris au sérieux.

Et pour conclure et en hommage à tous les collègues du secteur, je ne peux que dire que beaucoup de joie et un peu de patience. C’est dur, très dur, mais on va s’en sortir et bien sûr, c’est assez réinventé. Nous n’avons pas besoin de réinventer quoi que ce soit, et bien sûr encore moins notre savoir-faire dans les fourneaux. Ne laissez personne essayer de nous convaincre. Nous ouvrons dans votre journée un restaurant et non une maison à emporter, qui avec toute sa dignité, ont leur spécialisation et professionnalisme, mais ne répond pas à nos attentes. Si nous devons maintenant maintenir un service à emporter afin que nous puissions donner à nos clients une alternative, mais pas collègues, la solution n’est pas de remplir ce pays avec des maisons gastronomiques à emporter.

3 réponses sur “Emporter du restaurant à emporter à la maison?”

  1. Son moments durs per al vostre sector… pero estic convensuda que ELS que ho viuen com vosaltres, no desapareixen… Crec que ho faran els « barets » que estaben de paso…

    Voras com resurgiu… una forta abrassada i molt danim….
    *I LOVE VERMUT*

  2. Comparto, como no puede ser de otra manera, tus palabras y tu sentimiento. Ánimo amigo Paco, conozco tu tesón y tus ganas, saldremos de está con más fuerza y claridad. Un abrazo.

Répondre à Mayca Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *